• Accueil
 
TV-Radio résultats de votre recherche
ID Notice CPF86631998
Titre propre Les films à sujets musicaux
Titre collection Arcana connaissance de la musique
Chaîne de diffusion 2ème chaîne
Date de diffusion 22/10/1972
Jour dimanche
Statut de diffusion Première diffusion
Heure de diffusion 00:00:00:00
Heure de fin de diffusion 00:59:45
Durée 00:59:45
Thématique Musique savante ; Opéra opérette
Genre Magazine
Type de description Emission simple
Générique REA,Dumoulin Georges ; PRO,Le Roux Maurice ; PRE,Le Roux Maurice ; PAR,Bory Jean Louis ; PAR,Rouch Jean ; PAR,Averty Jean Christophe ; PAR,Reichenbach François ; PAR,Clouzot Henri Georges ; PAR,Revault d'Allonnes Olivier
Descripteurs film ; personnage de fiction ; compositeur ; musicien ; chef d'orchestre ; biographie ; réalisateur ; opéra ; classe sociale ; Africain ; tradition ; montage
Résumé documentaire Magazine musical présenté par Maurice LE ROUX et consacré pour cette émission aux films à sujets musicaux et découpée en plusieurs thématiques.
En introduction, Jean-Louis BORY parle des comédies musicales, sublimation du spectacle par le chant et la danse, dans un univers féérique . Ses propos sont illustrés par des extraits des films "Amanda" de Mark Sandrich, et "Une demoiselle en détresse" de George Stevens.
1er mouvement : l'histoire : les biographies de musiciens.
- Jean-Louis BORY : l'artiste est quelqu'un qui souffre et transpose sa souffrance dans la musique. La façon dont la musique et le musicien sont transposés à l'écran dépend du metteur en scène. Extraits du film "La chanson du souvenir" sur Frédéric Chopin. Il évoque le compositeur Piotr Illitch Tchaikovski et la façon dont le réalisateur Ken Russel l'a représenté dans le film "Music Lover" (extraits). Il présente le film de Jean-Marie Straub "La chronique d'Anna Magdalena Bach" (extraits).
- Maurice LE ROUX parle des différents Schubert au cinéma (BT des différents titres) et "l'acharnement" sur sa symphonie inachevée.
2ème mouvement : la fiction
- Jean-Louis BORY : les musiciens, chefs d'orchestres, compositeurs inventés par les cinéastes correspondent souvent aux idées du grand public sur la création artistique : présenter visuellement l'inspiration.
- Darius MILHAUD parle de l'inspiration (extraits de l'émission Arcana connaissance de la musique : l'inspiration du 03/10/1971).
- Maurice LE ROUX parle des "Chaussons rouges" (passage du film où l'on voit le compositeur de ballet écrire fiévreusement de nuit) : extrait. Puis il parle des chefs d'orchestre au cinéma : extraits du film "Infidèlement vôtre" de Preston Sturges avec Rex Harrison, de "La grande vadrouille" de Gérard Oury , avec Louis de Funès, photos du film "Chérie, Recommençons" de Stanley Donen avec Yul Brynner. Il termine sur la difficulté de mêler vrais chef d'orchestre et faux pianiste comme dans "L'Appel du destin" de Georges Lacombe avec Roberto Benzi et Jean Marais, avec le choix du 5ème concerto de Beethoven.
Intermèdes musicaux :
- Maurice LE ROUX évoque les séquences musicales dans les films qui ne sont pas proprement musicaux : "L'homme qui en savait trop" d'Alfred Hitchcock, extrait de "Week end" de Jean-Luc Godard.
- Jean-Louis BORY parle de l'importance sociale et politique de la musique chez les italiens, des rapports opéra/cinéma dans le jeune cinéma italien. Exemple avec "Senso" de Luchino Visconti et les films de la Nouvelle vague. Extraits des films "Prima della rivoluzione" de Bernardo Bertolucci et "Les poings dans les poches" de Marco Bellocchio. Importance de l'opéra et du bel canto qui représentent une classe sociale, la culture bourgeoise au pouvoir, la famille. En attaquant l'opéra il conteste la classe au pouvoir de ses parents.
3ème mouvement : la musique au service de l'image
- Maurice LE ROUX parle de "Fantasia" des studios Walt Disney (extrait).
Entracte ethnographique
- Extrait du film : "La chasse au lion à l'arc" de Jean Rouch
- Interview de Jean ROUCH : les musiques qu'il a enregistré deviennent facteur de création sur le plan mythologique, source d'inspiration pour la culture africaine. Extrait du film "Soul to soul" de Denis Sanders
4ème mouvement : l'image au service de la musique
- Interview de Jean-Christophe AVERTY : la continuité sonore est essentielle car on écoute la télévision plus qu'on ne la regarde. Plus la bande sonore est riche, plus elle nous force à regarder l'image. La musique est souvent récurrente et redondante, avec les mêmes plans images qui reviennent. La chanson est souvent un double image, visuel, de ce que l'on entend, de la musique. Il montre ses cahiers préparatoires sur une chanson qui se présente comme un story board. Diffusion de trois extraits de son show "Montand chante Prévert".
- Jean-Louis BORY parle de François Reichenbach et de ses films
- François REICHENBACH parle de ses films musicaux avec extrait du film "L'amour de la vie - Arthur Rubinstein", de la figure d'Herbert von Karajan qu'il a filmé dans "Naissance d'un opéra". Il se souvient de son professeur de piano : extrait de "La Leçon de piano". Il conclut : il faut apprendre à écouter car la musique commence avec le chant des oiseaux, le peuple français n'est pas fait physiquement pour la musique.
- Extrait d'un concert télévisé de l'orchestre national (fin du premier mouvement de la symphonie inachevée)
- Interview de Henri Georges CLOUZOT : il se demande si le fait de montrer la musique en image ne bouche par les oreilles du public. Les plans esthétiques sont inutiles : l'esprit s'échappe. Il faut aider le public à comprendre comment l'oeuvre est fabriquée. Il a parfois été amené à déplacer des musiciens comme dans l'andante de la 5ème de Beethoven, Il parle des déplacements et des mouvements de caméra, Il regrette que les producteurs n'aiment pas les films sur la répétition d'une oeuvre. Extraits de son film : la 5ème symphonie de Beethoven dirigée par Herbert von Karajan
- Répétition de "Momente" de Karl STOCKHAUSEN.
- Interview d'Olivier REVAULT D'ALLONNES : la société a séparé l'élement musical de l'élément visuel. Les moyens actuels permettent de retrouver l'élément visuel mais restent peu utilisés. les images montrent le travail humain, le bricolage, la maîtrise des techniques... La musique est liée à la danse, à l'éxécution, au geste....
- Extrait de "Momente, les grandes répétitions" de Luc Ferrari et Gérard Patris avec Karl Stockhausen, avec surimpression du générique déroulant de fin.
Société de programmes ORTF
Nature de production Production propre
Producteurs Producteur, Paris : Office national de radiodiffusion télévision française, 1972
Base Archives TV Pro