• Accueil
 
TV-Radio résultats de votre recherche
ID Notice CPB88011710
Titre propre L'engrenage de la violence : 2ème partie
Titre collection Moeurs en direct : Guerre d'Algérie, mémoire enfouie d'une génération
Chaîne de diffusion Antenne 2
Date de diffusion 14/11/1982
Jour dimanche
Statut de diffusion Première diffusion
Heure de diffusion 21:39:19
Heure de fin de diffusion 22:37:31
Durée 00:58:12
Thématique Histoire ; Politique
Genre Documentaire
Type de description Emission simple
Générique REA,Chegaray Denis ; PRO,Chegaray Denis ; PRO,Doat Olivier ; PAR,Ferdi Saïd ; PAR,Chabanne Raymond
Descripteurs Guerre d'Algérie ; décolonisation ; FLN-Algérie ; ALN-Algérie ; torture ; répression (bataille d'Alger) ; espionnage ; combat
Descripteurs secondaires témoignage ; appelé ; France
Résumé documentaire Série de trois émissions sur la guerre d'Algérie réalisée à partir de témoignages d'hommes et de femmes qui ont vécu ces événements de façon différente. Dans ce deuxième volet, nous découvrons à travers les yeux de l'écrivain Said FERDI, auteur de "Un enfant dans la guerre", le sort des Algériens contraints à collaborer avec l'armée française. S'expriment également des anciens combattants français, et des opinions divergentes sur le succès de la "Bataille d'Alger" menée par l'armée française contre le terrorisme du FLN.

Said FERDI raconte comment il fut contraint enfant à jouer les messagers pour le FLN, puis par l'armée française à participer aux opérations militaires, notamment la destruction du village de Baniane en représailles aux embuscades du FLN; ses missions de mouchard auprès du FLN, ses difficultés à retourner en Algérie après la guerre. Interviennent également un sous lieutenant de l'armée française appelé en Kabylie et qui restera anonyme; Amar NACHETTE (NADJET), officier de l'A.L.N., maquisard dans la forêt, resté sept ans au maquis à partir de 1955 (il avait 19 ans ); Guy LEENHART, appelé du contingent (1956-1958), qui prit conscience de l'horreur de la guerre face à la mort de ses camarades; Le général Raymond CHABANNE, capitaine de parachutistes en 1957, à propos de la "bataille d'Alger", les interrogatoires et la torture, et l'affaire ZERROUK; André GALLICE, pied-noir "libéral", arrêté et emprisonné par l'armée française à la Villa SESINI (où les parachutistes pratiquaient leurs interrogatoires) pour avoir hébergé BEN KHEDDA, et critique sur la réussite de la bataille d'Alger.

Le documentaire est ponctué de nombreuses images d'archives (documents INA, ECPA, Gaumont).
Dispositifs
Said FERDI, né en 1944, évoque tout d'abord son enfance au village, les débuts de la révolution, les massacres. Malgré lui, il fut utilisé comme messager par le FLN, pris par l'armée française le 3 mars 1958, torturé.
Un sous-lieutenant de l'armée française (anonyme), appelé en Kabylie, raconte sa guerre (1957-1958), en voiture.
Amar NACHETTE (NADJET), officier de l'A.L.N., maquisard dans la forêt, est resté sept ans au maquis, à partir de 1955 (il avait 19 ans ). Son objectif : la liberté. Les combattants ont moins souffert que la population.
Suite interview sous-lieutenant français, dans un village de montagne. Il a obtenu que son unité paye la nourriture fournie par les paysans.
Suite interview Said FERDI, obligé de participer aux opérations de l'armée française,évoque les représailles consécutives aux embuscades.
Village de Baniane, détruit en 1955.
Suite interview AMAR Nachette, parle de la mort, de ses compagnons tués. Il a été blessé sept fois.
Document d'archives : "Les villages revivent quand les militaires français arrivent" (sujet Actualités Françaises 1956)
Guy LENHART, appelé du contingent (1956-1958), évoque un bal avec les militaires et les pieds-noirs. Il avait l'impression de s (installer, participait aux travaus des champs. Il évoque un certain 21 juin, où il rencontra l'horreur de la guerre : une embuscade où 18 soldats français furent tués, qu'il alla reconnaître et mettre en bière. Son attitude changea : il participa à des interrogatoires "brutaux".
Suite interview Said FERDI qui raconte une opération au cours de laquelle il reconnut son frère aîné déchiqueté.
Le général Raymond CHABANNE, capitaine de parachutistes en 1957, évoque Alger terrorisée (maquis urbain, ruelles), qualifie de "coup de pied dans la fourmilière" les arrestations de suspects dans un bidonville, bouclé, la nuit.
André GALLICE, pied-noir "libéral", raconte son arrestation, dans son salon, en compagnie de sa femme, car il avait hébergé BEN KHEDDA. Transporté à la Villa SUSINI (où les parachutistes pratiquaient leurs interrogatoires), il fut interrogé deux jours plus tard et accusé d'avoir aidé le FLN Il ne fut pas torturé car il était conseiller municipal. Tous les autres suspects l'ont été. Il resta en cellule pendant un mois. Les simples parachutistes avaient une attitude humaine lorsque les officiers n'étaient pas là.
Suite interview général CHABANNE : "chacun a travaillé en son âme et conscience" pendant les interrogatoires. Il évoque l'affaire Zerrouk, un des intellectuels du FLN qui, menacé de représailles sur sa famille, collabora avec les Français.
Suite interview Said FERDI : les déguisements FLN qu'on lui imposait, avec une équipe de mouchards, pour obtenir des renseignements auprès des populations, les menaces permanentes de représailles sur sa famille. Un jour, il a réussi à faire comprendre sa situation à des révolutionnaires.
Suite interview général CHABANNE : a réussi à aller au-delà de ses problèmes de conscience. Choqué par les méthodes du FLN bien qu'il ait combattu en Indochine. Mission de destruction du terrorisme à Alger menée à bien.
Suite interview André GALLICE : la bataille d'Alger a été une grave erreur. Toute la population a basculé du côté du FLN
Suite interview Said FERDI : embarqué pour aller en France, n'a jamais cessé de rêver du retour au pays. Arrêté par la police dès son arrivée à Alger, refoulé aussitôt car muni de papiers français, il continue son récit dans une chambre d'hôpital.
Société de programmes Antenne 2
Nature de production Production propre
Producteurs Producteur, Paris : Antenne 2, 1982
Base Archives TV Pro