• Accueil
 
TV-Radio résultats de votre recherche
ID Notice 4652140.001
Titre propre Bavures, ripoux, que fait la police ?
Titre collection Complément d'enquête
Chaîne de diffusion France 2
Date de diffusion 16/02/2012
Jour jeudi
Statut de diffusion Première diffusion
Heure de diffusion 22:26:02
Heure de fin de diffusion 23:37:49
Durée 01:11:47:00
Thématique Information
Genre Magazine ; Reportage ; Interview entretien
Type de description Emission composite
Générique REA,Lallemant Philippe ; PRO,Duquesne Benoît ; PRE,Duquesne Benoît ; RED,Delbos Gilles ; RED,Bruandet Joël
Chapeau Benoît DUQUESNE présente cette émission depuis le Théâtre Trianon à Paris.
Successivement il reçoit Sylvie FEUCHERE,
secrétaire générale du syndicat des commissaires de la police nationale ; Jean-Pierre MIGNARD, avocat spécialisé dans la défense des citoyens et enfin Dominique BAUDIS, défenseur des droits.
Résumé producteur [Source site Internet France 2]
Interpellation mortelle à Clermont Ferrand, affaire de ripoux à Lyon, de flics proxénètes à Lille, de "fadettes" au Monde, ou encore mise en cause de l'IGS, la police des polices à Paris... Rarement la police, sa hiérarchie et ses services ont autant été montré du doigt. Faut-il douter de nos policiers ? Complément d'enquête sur une Institution en difficulté et sur ses bavures. Enquête à Lyon, où l'ancien "super flic", Michel Neyret est aujourd'hui sous les verrous, soupçonné de corruption et de trafic d'influence. Retour sur l'interpellation dramatique du jeune Hakim, à Grasse, en mai 2008 au cours de laquelle il a trouvé la mort. Comment la Justice sanctionne-t-elle une éventuelle bavure ? Pourquoi est-il si difficile de juger des policiers ? Au Canada, quand les forces de l'ordre sont mises en cause, ce sont les citoyens qui mènent l'enquête. Bavures, ripoux... qui contrôle la police ? Nicolas Sarkozy avait placé l'Institution au cur de son combat. Cinq ans plus tard, elle parait traverser l'une de ses crises les plus graves.



[Source iMedia]

Sommaire :
- Lyon : un parrain dans la police
L'arrestation de Michel Neyret a levé le voile sur les curieuses méthodes d'un commissaire, considéré jusque-là comme exemplaire. Dérive d'un homme ou fragilité d'un système ?
- Des policiers à la barre
Comment rendre la justice quand des policiers sont mis en cause ? Les parents du jeune Hakin, 22 ans, se battent depuis trois ans pour tenter de prouver que leur fils a été victime d'une bavure.
- Canada : la brigade anti-bavure
A Ottawa, lorsque les forces de l'ordre sont mises en cause dans une affaire, ce sont les citoyens eux-mêmes qui mènent l'enquête.
Sommaire
1. [Plateau extérieur : 1ère partie]
à 22:26:02:00 - 00:02:04:00

2. Lyon : un parrain dans la police
à 22:28:06:00 - 00:19:52:00
Romain Verley; Samuel Humez; Philippe Maire; Vincent Barral
Reportage. Enquête autour de l'affaire de corruption à Lyon qui a conduit à l'arrestation de Miche NEYRET. Retour sur le parcours de ce policier exemplaire qui, à 55 ans est incarcéré pour trafic d'influence, association de malfaiteurs, détournement de biens, trafic de stupéfiant et violation du secret professionnel.
Michel NEYRET a régné sur la ville de Lyon pendant 25 ans, aujourd'hui il encourt jusqu'à 10 ans de prison.
Commentaire sur images d'archives et images d'illustration entrecoupé par les interviews de
Dominique GEVREY, ancien détenu à la Prison de la Santé ayant côtoyé le commissaire NEYRET ; Christian LOTHION, directeur central de la Police judiciaire ; Bruno PAPET, ancien inspecteur de la police judiciaire de Lyon ; David METAXAS, avocat ; Martine MONTEIL, préfete, ancienne directrice centrale de la police judiciaire ; Slim MAZNI, journaliste pour Lyon Capitale ; Nicole NEYRET (sous couvert d'anonymat), l'épouse de Michel NEYRET ; Me Yves SAUVAYRE, avocat de Michel NEYRET.

3. [Plateau extérieur invitée : Sylvie Feuchère]
à 22:47:58:00 - 00:05:25:00
Sylvie FEUCHERE, secrétaire générale du syndicat des commissaires de la police nationale, réagit au reportage consacré à la détention provisoire de Michel NEYRET.
Elle évoque la dérive d'un homme qui s'est trouvé prisonnier de son image et qui peut être sans le vouloir à passé la ligne jaune.
Elle parle de tristesse, de gachis et de trahison et espère que l'enquête permettra de déterminer les limites franchies.

4. Des policiers à la barre
à 22:53:23:00 - 00:14:24:00
Julia Delage; Antoine Husser; Sylvain Testor
Reportage. Suivi du procès des policiers responsables de la mort de Abdelhakim AJIMI, un Tunisien de 22 ans mort des suites d'une interpellation musclée en mai 2008, à Grasse.
Sept policiers, impliqués dans la mort par asphyxie du jeune homme, ont comparu devant le tribunal correctionnel de Grasse du 16 au 20 janvier derniers.
Les rapports d'expertise médicale concluent que la mort du jeune homme est due à une asphyxie mécanique consécutive à une compression thoracique et une clef de bras pratiquées par les policiers avec trop de force et durant trop longtemps.
A l'issue du procès la famille et les soutiens de Hakim AJIMI expriment leur colère : seules ont été prononcées des peines de prison avec sursis - respectivement de 6, 18 et 24 mois - pour trois seulement des sept policiers impliqués ; les autres ont été relaxés.
Commentaire sur images factuelles entrecoupé par les interviews de Walid KLAI, ami de la famille AJIMI ; Boubaker AJIMI, père de la victime ; Ferida BACHAR, puis Leila PICOUT, témoins de l'interpellation ; Laurent MARTIN DE FREMONT, syndicaliste Unité SPG Police FO ; Me Joël BLUMENKRANZ, avocat de la défense.

5. [Plateau extérieur invité : Jean-Pierre Mignard]
à 23:07:47:00 - 00:05:19:00
Jean-Pierre MIGNARD, avocat spécialisé dans la défense des citoyens, réagit à la diffusion du reportage consacré au procès des policiers responsables de la mort de Abdelhakim AJIMI.
Il explique comment il a été sollicité pour intervenir dans des dossiers difficiles afin de parfois mettre en cause l'attitude d'un certain nombre de policiers. Il s'est plus heurté au commandement de la police qu'aux policiers eux-mêmes. Il souligne que l'institution n'accepte pas facilement d'être mise en cause et que l'institution judiciaire choisit souvent de ne rien faire.

6. Canada : la brigade anti-Bavure
à 23:13:06:00 - 00:17:13:00
Thomas Horeau; Chloé Cormery
Reportage au Canada consacré au fonctionnement de l'Unité des Enquêtes Spéciales, l'UES, une spécificité de l'Ontario.
L'UES est un organisme civil indépendant qui détient le pouvoir de mener des enquêtes et de porter des accusations criminelles contre des agents de police.
Lorsque des agents de police sont impliqués dans un incident où quelqu'un est mort, a subi une blessure grave ou allègue une agression sexuelle, l'UES a le mandat statutaire de mener une enquête indépendante afin de déterminer si une infraction criminelle a été commise.
Commentaire sur images factuelles entrecoupé par les
interviews de membres de l'unité des enquêtes spéciales Carm PIRO, Richard DUPONT, Rob TYLER et de Me Julian FALCONER, avocat ; André MARIN, ombudsman de l'Ontario.

7. [Plateau extérieur invité : Dominique Baudis]
à 23:30:19:00 - 00:07:30:00
Dominique BAUDIS, défenseur des droits, réagit à la diffusion du reportage consacré à l'Unité des Enquêtes Spéciales au Canada.
Il évoque le processus suivi en cas de litige avec les forces de l'ordre afin de mesurer si le fonctionnaire incriminé a observé la déontologie propre à sa profession.
Société de programmes France 2
Nature de production Production propre
Producteurs Producteur, Paris : France 2, 2012
Extension géographique National
Couleur Couleur
Doc. d'accompagnement Dossier de presse;Fiche d'émission;Fiche technique
Sélection DL O
Numéro DL CL T 20120216 FR2 00h
Base Dépôt Légal TV
Fonds France 2 Actualités
Titre matériel [Journée de captation FR2 du 16 février 2012]