• Accueil
 
TV-Radio résultats de votre recherche
ID Notice 4400981.001
Titre propre Nos amis les dictateurs
Titre collection Complément d'enquête
Chaîne de diffusion France 2
Date de diffusion 14/02/2011
Jour lundi
Statut de diffusion Première diffusion
Heure de diffusion 22:12:00
Heure de fin de diffusion 23:57:24
Durée 01:45:24:00
Thématique Information
Genre Magazine ; Reportage ; Interview entretien
Type de description Emission composite
Générique REA,Lallemant Philippe ; PRO,Duquesne Benoît ; PRE,Duquesne Benoît ; PAR,Yade Rama (ancienne secrétaire d'Etat chargée des droits de l'Homme) ; PAR,Bokassa Marie France (fille de Jean-Bédel Bokassa) ; PAR,Dumas Roland (ancien ministre des Affaires étrangères) ; PAR,Bourdon William (avocat)
Descripteurs Afrique ; Caraïbes ; République centrafricaine ; Tunisie ; Haïti
Chapeau Benoît DUQUESNE consacre cette émission à plusieurs dictateurs : Mohamed Sakhr EL MATERI, oligarque et gendre du président tunisien BEN ALI, Jean Claude DUVALLIER, ancien président à vie d'Haïti, Jean Bedel BOKASSA, empereur du Centrafrique et Hissène HABRE, président du Tchad. Les reportages sont ponctués d'entretiens en plateau avec les invités.
Résumé producteur [Source iMedia]

Sommaire :
- Ben Ali, les bonnes affaires du gendre
Sakher el Materi, gendre de l'ancien président Ben Ali, était en France quand le régime Tunisien vacillait. Depuis, c'est un fugitif qui laisse derrière lui un empire économique en déshérence.
- Baby Doc, un voisin très discret
En débarquant en Haïti à la mi-janvier 2011, Baby Doc est ressorti des oubliettes de l'Histoire. Jusque-là, cet ancien dictateur haïtien, accusé d'avoir torturé ses opposants et pillé son pays, vivait en France, sans jamais avoir été inquiété.
- La nostalgie Bokassa
De Bokassa, on se rappelle des accusations de cannibalisme et de l'affaire des diamants, qui a un temps déstabilisé la présidence française de l'époque. Renversé en 1979, considéré comme un tyran sanguinaire, Jean Bedel Bokassa vient d'être réhabilité officiellement dans son pays.

[Source : France2.fr]
Ils règnent en maîtres, torturent les opposants, et pillent leurs pays... Ce sont des dictateurs, mais au nom du réalisme politique, les grands pays démocratiques n'osent pas les mettre au ban des Nations. En Tunisie, la chute de Ben Ali a révélé l'aveuglement de la France vis-à-vis de ce régime autoritaire. Qu'ils s'appellent Ben Ali, Baby Doc, ou Bokassa, enquête sur ces dictateurs avec qui ont fait du business, sans trop se poser de questions. Au sommaire : 'Ben Ali, les bonnes affaires du gendre', 'Baby-Doc, un voisin très discret' - 'La Nostalgie Bokassa'.

Ils règnent en maîtres, torturent les opposants, et pillent leurs pays... Ce sont des dictateurs, mais au nom du réalisme politique, les grands pays démocratiques n'osent pas les mettre au banc des
Nations. En Tunisie, la chute de Ben Ali a révélé l'aveuglement de la France vis-à-vis de ce régime autoritaire. Qu'ils s'appellent Ben Ali, Baby Doc, ou Bokassa, enquête sur ces dictateurs avec qui
on fait du business, sans trop se poser de questions.
Jusqu'où peuvent aller les complicités ? Comment Jean-Claude Duvalier, accusé de crime contre l'humanité, a t-il pu vivre tranquillement pendant 25 ans dans le sud de la France ? Que faut-il
accepter pour pouvoir signer des contrats avec ces chefs d'État peu fréquentables ? Des châteaux en ruine de Bokassa aux hôtels particuliers de la famille Ben Ali, Complément d'enquête sur ces dictateurs qui aiment tant la Patrie des droits de l'Homme.

Invités :

-Rama Yade, ancienne secrétaire d'Etat chargée des droits de l'Homme (2007-2009).
-Marie-France Bokassa, fille de Jean-Bédel Bokassa.
-Roland Dumas, ancien ministre des affaires étrangères.
-William Bourdon, avocat, spécialiste de la défense des droits de l'homme.
Sommaire
1. [Plateau : 1ère partie]
à 22:12:00:00 - 00:05:46:00

2. Ben Ali les bonnes affaires du gendre
à 22:17:46:00 - 00:16:24:00
Fanny Stenneler; Clément Castex; Johann Nertomb
Reportage. Mohamed Sakhr EL MATERI, gendre du président tunisien en exil , Zine el-Abidine Ben Ali, est lui aussi en fuite car soupçonné de corruption et de prise illégale d'intérêts dans une collusion politico-économique en Tunisie. Interview de Fathi BEJAOUI, directeur de l'institut national du patrimoine, lors de la visite de la résidence de Sakhr EL MATERI, sise sur le littoral d'Hammamet : la villa est décorée avec des bas reliefs volés et âbimés datant de l'époque romaine. Le conservateur fait des photos pour constituer un dossier de preuves. . Interview de l'imitateur Yves LECOQ à propos de l'intimidation policière qu'il a subit pour que Sakhr EL MATERI puisse racheter sa villa. Interview de Catherine GRACIET, journaliste co-auteur de "la régente de Carthage" (éd. La Découverte) à propos des alliances du couple BEN ALI dans les cercles de pouvoir. Interview de Nazir BAHNOUL, directeur du périodique Business News à propos de l'accaparement des activités par Sakhr EL MATERI comme la distribution des automobiles Porsche en Tunisie, contacté par téléphone un commercial de Porsche explique que toute distribution était impossible sans EL MATERI. Rencontre avec la diaspora tunisienne de Genève en Suisse, un chauffeur de taxi traque EL MATERI et le président BEN ALI grâce à son réseau d'informateurs. Commentaire en voix off sur montage d'archives de Sakhr EL MATERI et images de Hammamet et des rues de Genève, Suisse.

3. [Plateau : 2ème partie]
à 22:34:10:00 - 00:07:47:00

4. Baby Doc un voisin tres discret
à 22:41:57:00 - 00:19:24:00
Thomas Horeau
Reportage. Rétrospective en images d'archives et d'illustration de la vie d'exilé en France de 1986 à 2011, de l'ancien président à vie d'Haïti, Jean Claude DUVALLIER, alias " Baby-doc ". D'une somptueuse villa à Mougins dans le sud de la France, il a terminé son exil dans un petit meublé du 15ème arrondissement de Paris, puis a regagné Haïti où il a été arrêté par la police. Interview de Laurent FABIUS, député PS de Seine-Maritime et ancien premier ministre (1984-1986) à propos de l'exfiltration de DUVALLIER en France par les Etats-Unis qui n'ont pas honoré leur promesse de le reprendre. Interview de Serge CHOLET directeur du restaurant gastronomique "Au Moulin de Mougins" à propos des visites de DUVALLIER, client fidèle et dépensier. Interview de Maître Jacques SALES, avocat, à propos des techniques des DUVALLIER qui vidaient les comptes du pays. , interview de Patrick BUDAIL, ancien gérant de l'hôtel Eden Bleu, il raconte qu'il a appelé la police parce que son client, dont il ignorait la véritable identité ne payait pas sa note de 15 000 euros. Interview de Jean Claude INNOCENT, courtier en assurance et partisan de DUVALLIER : le président était très nostalgique d'Haïti. Commentaire en voix off sur images d'archives et d'illustration.

5. [Plateau : 3ème partie]
à 23:01:21:00 - 00:06:59:00

6. La nostalgie Bokassa
à 23:08:20:00 - 00:18:10:00
Romain Verley; Nicolas Auer
Reportage. Rétrospective de l'héritage politique et matériel qu'à laissé l'empereur de la république centrafricaine Jean-Bedel BOKASSA 1er . Les descendants du chef d'état cherchent à réhabiliter l'image de ce personnage coupable de corruption, de tortures et de meurtres. Interview de Georges BOKASSA, 64 ans et fils ainé de Jean BEDEL BOKASSA 1er,qui reçoit les journalistes dans le petit château d'Hardricourt (Yvelines) acheté en 1974 . Il présente la liste des 37 héritiers qui se disputent l'héritage. Montage d'archives sur l'arrivée en France de BOKASSA 1er pour son exil et les scènes de joie à la chute du despote. Visite à Bangui en Centrafrique : rencontre avec des vétérans de la lutte contre BOKASSA, retour sur le massacre des collégiens par la police. Un habitant décrit les tortures dont furent victimes les opposants politiques et auxquelles BOKASSA 1er participait personnellement. Interview de musiciens interprètent la "rumba Bokassa", en l'honneur du défunt président. Interview de François Joseph BOZIZE, fils de l'actuel président de la république à propos de la nostalgie BOKASSA. Visite du stade qui servi de cadre au couronnement de BOKASSA le 4 décembre 1977, inspiré de celui de Napoléon 1er et montage d'archives sur le sacre. Interview de François BOZIZE, président de la république centrafricaine depuis 2003 ayant réhabilité BOKASSA. Visite de la tombe de BOKASSA 1er et interview de Jean-Serge BOKASSA, fils de BOKASSA 1er pour qui son père est une figure nationale.

7. [Plateau : 4ème partie]
à 23:26:30:00 - 00:07:30:00

8. Chasseur de dictateurs
à 23:34:00:00 - 00:13:16:00
Séverine Lebrun; Régis Mathé
Reportage. Suivi de l'enquête de l'avocat étatsunien Rick BRODY à Djamena, capitale du Tchad, cherchant à faire extrader l'ancien président Hissène HABRE, en exil au Sénégal, afin qu'il soit jugé pour crimes contre l'humanité. Visite d'une ancienne piscine transformée en centre de torture. Interview de Reed BRODY, porte-parole de Human Rights Watch. Interview de Josué DOUMASSEM, ancien prisonnier narrant l'agonie d'un co-détenu dans la " piscine ". Images d'archives des premières enquêtes de Reed BRODY. Rencontre avec le président du Tchad, Idriss Béby ITNO, mal à l'aise avec l'extradition d'Hissène HABRE, car il est lui-même un ancien ministre du régime. Interview de Clément ABAIFOUTA, victime de la dictature et fossoyeur, présentant des charniers. Commentaire en voix off sur images des lieux visités au Tchad.

9. [Plateau : 5ème partie]
à 23:47:16:00 - 00:10:08:00
Société de programmes France 2
Nature de production Production propre
Producteurs Producteur, Paris : France 2, 2011
Extension géographique National
Couleur Couleur
Doc. d'accompagnement Dossier de presse;Fiche d'émission;Résumé
Sélection DL O
Numéro DL CL T 20110214 FR2 00h
Base Dépôt Légal TV
Fonds France 2 Actualités
Titre matériel [Journée de captation FR2 du 14 février 2011]