• Accueil
 
TV-Radio résultats de votre recherche
ID Notice 8747598.001
Titre propre Brigitte Fontaine : "La poésie, j'appelle ça du soul blabla"
Titre collection Le réveil culturel
Titre programme Les petits matins
Chaîne de diffusion France Culture
Date de diffusion 11/03/2019
Jour lundi
Date d'enregistrement 03/03/2019
Statut de diffusion Première diffusion
Heure de diffusion 06:02:50
Heure de fin de diffusion 06:28:42
Durée 00:25:52:00
Genre Interview entretien
Type de description Emission simple incluse
Générique PRO,Hakem Tewfik ; REA,Abouchar Vincent ; PRE,Hakem Tewfik ; PAR,Fontaine Brigitte (chanteuse et écrivain) ; INT,Fontaine Brigitte ; [O.1] AUT,Fontaine Brigitte
Descripteurs poésie ; livre (Paroles d'Evangile) ; Fontaine Brigitte
Chapeau Tewfik HAKEM s'entretient avec la comédienne, chanteuse et écrivain Brigitte FONTAINE au domicile parisien de celle-ci, à l'occasion de la parution de son recueil de textes poétiques "Paroles d'Evangile" (Editions Le Tripode).
Résumé documentaire - à 01'42 - Brigitte FONTAINE, chanteuse et écrivain, auteur de "Paroles d'Evangile" (Le Tripode) (chez elle à l'île Saint-Louis) : lit un extrait de "Paroles d'Evangile". (01'11)
- à 02'59 - Pourquoi elle ne souhaite pas faire de protocole d'entretien avec Tewfik HAKEM.
- à 04'02 - N'aime pas les expliqueurs de texte. Présente son nouveau recueil de textes. "C'est de la poésie au sens de faire car j'ai fait cela. Et je ne peux pas l'expliciter, ni même l'expliquer. Je fais ce que je fais et c'est tout".
- à 07'34 - "Dans le cas de la grande Marguerite, je ne tiens pas compte de son personnage. Ça m'est égal. Elle avait, comme Miss MARPLE, quelque chose dans le gilet". Parle de l'abeille sur la couverture de son ouvrage, de ce qui est important dans "Paroles d'Evangile".
- à 10'15 - Pourquoi elle emploie des mots qui tournent autour du désespoir. "Comme on comprend rien à rien, ce livre, comme j'ai eu l'honneur de l'écrire en 4ème de couverture, ce livre est consacré à rien".
- à 14'14 - "C'est pas des histoires, c'est des flashs, des pancartes, des petits tracts ou des prières, y'a quelques histoires aussi". Précise qui est la marquise des maquis. "Je ne suis pas un président de la république pour faire des hommages à tort et à travers, et tous les jours. Les présidents de la république sont des professionnels des hommages. Pas moi ! Et je ne veux pas qu'on me rende hommage d'ailleurs, du tout".
- à 16'41 - "Ce n'est pas le quotidien qui m'est insupportable puisqu'il n'y a que le quotidien. Alors disons, si vous le voulez bien, que tout m'est insupportable, oui et que je hais tout le monde, oui c'est vrai, je suis misanthrope mais j'aime quand même certaines personnes qui échappent aux codes". "Je les tuerais tous. (...) Tous les blablateurs de quotidien et de en fait, tous ceux qui se croient obligés d'avoir des béquilles très chics, les béquilles haute couture."
- à 18'17 - Indique qui sont les Nana Benz au Togo, pourquoi elle veut qu'on dise écrivain (et non écrivaine), comment elle a travaillé avec son éditeur. Parle de son projet cinématographique avec KERVERN et DELEPINE qui va s'intituler "Morlaix".
Résumé producteur [Source : site internet de France Culture]
Lundi-livre
Pour fêter la 21e édition du Printemps des Poètes, rencontre avec l'auteur, interprète, comédienne, Brigitte Fontaine qui fait paraître "Paroles d'Evangile" aux Editions Le Tripode.

"Les expliqueurs/expliqueuses de textes devraient tous être défenestrés, passés par les armes et châtrés. Pour une fois, j'ai raison. Je fais de la poésie, dans le sens étymologique, véritable, du grec, "faire", alors là, je suis d'accord - mais autrement, au lieu de poésie, j'appellerai ça, la poésie, soul blabla. Là, oui d'accord, c'est de la poésie, au sens de "faire", parce que j'ai fait cela, et je ne peux pas l'expliquer : je fais ce que je fais. Et c'est pas mal. C'est pas mal du tout."
"Mes personnages, je les aime, et je ne tiens pas compte, concernant Miss Marple ou Marguerite, de leurs personnages, je tiens compte de leurs faits et gestes utiles ou de leur oeuvre. Dans le cas de la grande Marguerite [Duras], je ne tiens pas compte de son personnage, ça m'est égal, elle avait comme Miss Marple, quelque chose dans le gilet. "
"L'Abeille, sur la couverture, selon une vision de moi dessinée par Bilal, est enfermée dans une sphère transparente, et à l'intérieur de la sphère j'ai rencontré des petits copains. Ce qui est important dans ces paroles d'Evangile, ce sont les petits flashs un peu stridents, un peu rigolos, un peu fleuris, répétitifs dans la rage noire où me plonge le monde de notre époque avec les "I Pods" et les entretiens et les protocoles et tout çà."
"Je ne suis pas un Président de la République pour faire des hommages à tort et à travers, et tous les jours les Présidents de la République sont des professionnels des hommages. Pas moi.
De quoi parle ce texte ? je n'en sais rien ! Si on vous le demande vous direz que vous n'en savez rien.
Disons que tout m'est insupportable, oui, et que je hais tout le monde, oui, c'est vrai - je suis misanthrope - mais j'aime quand même quelques personnes. Je les tuerais, je les tuerais tous, tous les blablateurs de quotidien, tous ceux qui se croient obligés d'avoir des béquilles très chic, des béquilles haute couture mais non! Ça ne le fait pas."
Œuvres
O.1. Paroles d'Evangile ; extrait
à 06:44:35 - 00:00:00:00
Brigitte Fontaine
Société de programmes Radio France
Nature de production Production propre
Producteurs Producteur, Paris : Radio France, 2019
Extension géographique National
Sélection DL O
Base Dépôt Légal Radio
Fonds Radio France Actualités