• Accueil
 
TV-Radio résultats de votre recherche
ID Notice 00765314
Titre propre Michel LE BRIS
Titre collection Le bon plaisir
Chaîne de diffusion France Culture
Date de diffusion 22/05/1993
Jour samedi
Date d'enregistrement 01/01/1993
Statut de diffusion Première diffusion
Heure de diffusion 15:30:00
Heure de fin de diffusion 18:30:00
Durée 03:00:00
Thématique Littérature
Genre Documentaire
Type de description Emission simple
Générique REA,Bréhinier François ; PRO,Goémé Christine ; PAR,Le Bris Michel (écrivain) ; PAR,Ewen Patrik (chanteur, conteur) ; PAR,Glucksmann André (philosophe) ; PAR,Sicre Jean Pierre (directeur des éditions Phébus) ; PAR,Blanc Francard Patrice
Descripteurs littérature ; presse écrite ; périodique (Jazz Hot) ; jazz ; festival (Etonnants Voyageurs)
Descripteurs secondaires Bretagne
Résumé documentaire Bobine A (au total 61'35)
- Michel LE BRIS : à 1'05, 3'40, 8'35 et à 18'15 et 26'25 avec Alfred ROSPARS, son instituteur : évocation de son enfance en Bretagne, son attachement à cette région, l'influence de son instituteur et des livres "La Guerre du feu" de J.-H. ROSNY et "La condition humaine" d'André MALRAUX sur sa vocation d'écrivain ; à 31'45, l'origine de son nom ; à 32'40, son expérience de mai 1968 ; à 42'20, son rattachement au mouvement maoïste "La Gauche prolétarienne", son admiration pour Maurice CLAVEL.
- André GLUCKSMANN : à 51'35, ses indignations, partagées avec Michel LE BRIS, contre l'attitude du gouvernement français dans le conflit yougoslave et contre l'affaire du sang contaminé ; souligne l'attachement de Michel LE BRIS à sa mère.
Bobine B (au total 53'40)
- Michel LE BRIS : à 2'20 et 8'15, sa collaboration au journal maoïste "La Cause du peuple" ; à 31'45, la naissance du projet du quotidien "Libération" ; à 38'15, sa passion pour le sport.
- Patrice BLANC-FRANCARD et Michel LE BRIS : à 19'55, leur collaboration à la revue "Jazz Hot".
- Jean-Pierre SICRE et Michel LE BRIS : à 46'05 et 51'20, le rôle de Michel LE BRIS aux éditions Phébus, les dernières parutions.
Bobine C (au total 63'35)
- Michel LE BRIS : à 1'30, 1977, son livre "L'homme aux semelles de vent", sa découverte du romantisme allemand ; à 13'05 et 21'10, sa définition du romantisme d'après la théorie de l'imaginaire de Jean SCOT ERIGENE et des thèses d'Armel GUERNE et de Benjamin ; à 33'55, son intérêt pour l'oeuvre de STEVENSON ; à 47'45, reportage au Centre de l'imaginaire arturien.
- Patrick EWEN ; Yvon LE MEN et Michel LE BRIS : à 25'20, définissent l'identité bretonne.
- Jean-Pierre SICRE : à 42'40, sa fidélité au festival de Saint-Malo "Etonnants voyageurs" dirigé par Michel LE BRIS.
- Archives Phonothèque :
- Voix de Maurice CLAVEL (Bobine A à 41'05)
- Extrait du Journal parlé de France Inter sur la condamnation de Michel LE BRIS alors directeur de "La Cause du peuple" (Bobine B à 5'45).
- Observations :
- Extrait du "Voyage aux Isles : chronique aventureuse des Caraïbes : 1693-1705" de Jean-Baptiste LABAT (Phébus) (Bobine B à 49'55)
- Extrait du "Grand dehors" de Michel LE BRIS (Payot) lu par Bernard-Pierre DONNADIEU (Bobine C à 53'10).
Résumé producteur Né en 1944 à Plougasnou dans un des paysages les plus somptueux du monde ("à côté, la Baie d'Acapulco... C'est surfait" dit-il à juste titre) il devient écrivain à dix ans en découvrant "La guerre du feu" et "La condition humaine", et grâce à la liberté de pensée de son instituteur qui lui a permis "d'embraser" cette flamme. Instituteur qu'il retrouve après 35 ans dans et pour son "Bon plaisir". Mais il y a avant tout la Bretagne et La littérature ("Je ne suis pas un écrivain Breton mais un Breton qui écrit"), ses paysages et sa diversité. Non pas la Bretagne, mais "les Bretagnes" de Michel LE BRIS.
"Maniaque "des" commencements "et des" lancements ", il fut non seulement le directeur conjointement (et en cela, il fut bien représentatif de cette génération) de la revue " Jazz Hot "et de " La Cause du Peuple ", mais à l'origine du journal" Libération "et du " Magazine littéraire ". Ses grandes références sont : SCOT Erigène (l'Irlandais), STEVENSON, Henry CORBIN. Grand conteur, son" Bon plaisir "est aussi un" vrai plaisir ".
Avec ses amis du Centre de l'Imaginaire Arturien du château de Comper dans le Morbihan, et Nina Bienvenue et son groupe de jazz à la Chapelle des Lombards. Textes lus par Bernard-Pierre DONNADIEU.
Société de programmes Radio France
Nature de production 01
Producteurs Producteur, Paris : Radio France, 1993
Extension géographique National
Base Archives Radio Pro
Fonds INA - Radio France